Pourquoi Prepalib ?

général
analysis
Author

Prepalib

Published

November 30, 2022

Mon parcours en prépa

J'avais un dossier relativement médiocre en Terminale, et je suis allé une petite prépa en ECE. Malgré tout, j'y suis allé en étant très motivé pour obtenir HEC.

Cette prépa était assez médiocre. D’une part, aucun élève ne visait HEC, ce qui est désagréable quand c'est votre objectif. D'autre partn il y avait une sorte de prophétie auto-réalisatrice des professeurs : comme les élèves sont « nuls », personne n'intégrera, donc leurs efforts étaient restreints pour une large part d'entre eux, disons.

J'ai perdu un temps immense dans cette prépa (ne serait-ce que pour trouver de bonnes informations sur ce qu'il fallait faire en prépa, la plupart des manuels, en économie en particulier, ne sont pas forcément adaptés), mais par chance j'ai eu 20 en économie à HEC, j'ai pu cuber dans une bonne prépa parisienne.

J'ai intégré HEC, et par le hasard d'une rencontre, l'ENS Ulm sur dossier en économie. Je ne suis même pas allé à HEC finalement, vu que je voulais surtout faire de la recherche.

L’information en prépa

Mais, à force de suivre des élèves ces dernières années, et en analysant mon propre parcours, je me suis rendu compte que ma réussite au concours en cube était indépendante de la prépa dans laquelle je me trouvais, aussi paradoxal que cela puisse être. En fait, j'aurais seulement eu besoin des cours déjà fichés en éco (j'ai eu la chance d'avoir des bons cours en cube, à la différence de ma première prépa où je n’avais littéralement pas de cours), d'un minimum de références en philo, et faire des exercices de maths en boucle (dans le gros livre rouge que tout le monde utilise), et apprendre plein de vocabulaire/règles de grammaire en langues + un peu de civi (le minimum pour rédiger un essai), et surtout comprendre les méthodes de chaque matière. En gros, si vous cherchez un trésor, à supposer que vous êtes motivés pour le trouver, avoir une carte vous indiquant le chemin permet de le trouver plus rapidement, indépendamment de votre point de départ.


A mon sens beaucoup des différences de résultats au concours ne viennent pas forcément du travail, mais seulement de la qualité de l'information à laquelle les élèves ont accès.

In fine, j'ai essayé de construire le site qui m'aurait permis de réussir mes concours dès la carré, et en partant d’une petite prépa (donc pas le meilleur contexte pour réussir un concours…). J'ai re-rédigé des cours avec l'expérience que j'avais des concours, les livres à ma disposition, ma formation en économie, etc.

Bénévole

Souvent, les gens s’orientent vers des formations trop chères, inutiles, qui servent juste de taxe sur leur anxiété et leur ignorance. Je déteste cette idée. Je n’ai rien à vendre relativement à la prépa. C’est aberration que tout ne soit pas disponible gratuitement. Mais, le manque de professionnalisme de tant profs, le commerce juteux des cours privés et formations (inutiles, redisons-le) et l’incompréhension de comment fonctionne le système m’attère au plus haut point.

Pour moi, la question est vraiment : est-ce que vous pourriez obtenir l’école que vous visez sans rien payer ?

Tout est pensé pour quelqu’un qui voudrait vraiment gagner le jeu de la prépa. Peu importe d’où il vient. Peu importe son niveau de départ.